Flamingo — Brandon Flowers

Date de sortie : 3 septembre 2010

Cela fait plusieurs mois que je songe à écrire sur les albums de Brandon Flowers. J’en fais des brouillons la nuit et le jour, dans un coin de ma tête, je repense à certaines paroles. Comme avec tout artiste que j’adore, j’ai plus de difficultés à exprimer mon avis contrairement à ceux qui me plaisent moins. J’ose enfin me lancer et promis, ce ne sera pas des successions de « C’est génial ! / Il chante bien / Il est beau » qui vous attendent dans cet article même si Brandon Flowers est un bel homme, que vous le vouliez ou non.

1️⃣Welcome to Fabulous Las Vegas • L’album s’ouvre avec grandeur sur ce titre dont le premier couplet dépeint le décor de Las Vegas. Le décor mais aussi les personnages qu’on peut y croiser : employés de casino, call girls et autres rêveurs égarés dans cette ville du péché :

You woke up in the rusted frame
Of a burned out old DeVille
Your legs are shot and they’re flushed with pain
But you can’t keep them still
The sun sets and you’re afraid
Of the itching in your skin
You stumble down the boulevard
Of neon encrusted temples
You’re looking for the grace of God
In the arms of a fellow stranger
Disciples hand you catalogs and concubines
As you stumble down the boulevard crying « Hosanna »

Tout au long de l’album, Brandon Flowers évoquera souvent à mots plus ou moins couverts la religion. De confession mormone, il a grandi non loin de Las Vegas, ce qui est assez ironique en soi. Lorsqu’il chante en tant que leader des Killers, on peut noter que le lexique religieux se fait moins présent. Mais ici, il est le seul maître à bord et c’est pourquoi le ton des paroles est plus intimiste.

2️⃣Only The Young ♥ Comme avec Cloud 9 de Jamiroquai, j’ai mis du temps à apprécier ce morceau. En 2010, j’aimais les Killers pour leur rock dynamique et j’espérais retrouver ce style avec l’album solo de Flowers, d’où ma déception. Même le clip m’avait laissée de marbre alors que l’esthétique y est soignée et fantastique !

Puis le temps a passé et je me suis enfin intéressée aux paroles.  J’étais déprimée et je me réfugiais dans la musique la nuit quand je ne parvenais pas à dormir. Certains passages tombaient à pic, notamment ce couplet :

And the sun will shine again
And the sun will shine again
Are you looking for a sign?
Or are you caught up in the lie?

Aujourd’hui j’apprécie à sa juste valeur cette chanson qui évoque les difficultés qu’on rencontre lorsqu’on devient adulte. On sent aussi une certaine nostalgie de la part de Flowers pour l’enfant qu’il était (thème qu’on peut retrouver aussi dans l’album Wonderful Wonderful quand le groupe est au complet).

3️⃣Hard Enough • Collaboration avec Jenny Lewis, une chanteuse folk. Il est question une nouvelle fois de maturité. Les paroles évoquent un jeune homme qui n’était pas prêt à s’engager. Il reconnaît avoir été à l’origine de la rupture de son couple et plaide auprès de sa dulcinée afin d’obtenir une nouvelle chance. Le ton est donné dès le départ :

You let me in to your life on a whim
And there was magic and fire in the night
In loving I was just a little boy
I made mistakes that caused you so much pain
All I know is that I’m older now

C’est un morceau tout doux où les voix de Jenny et Brandon se mêlent parfaitement.

4️⃣Jilted Lovers & Broken Hearts • Encore une déboire amoureuse, cette fois le chanteur évoque une femme qui l’a trompé. Le pont dans ce titre fait référence aux jeux de cartes, on reste dans le thème de Las Vegas :

You did a fine job of hiding
That crooked ace up your sleeve
You doubled down my direction
You kiss me on the cheek and leave
I followed you through the darkness
I followed you through the cold
And, woman, I can tell you one thing
You’re gonna wish you could go back and fold

Ainsi, sa copine a « bien caché son jeu » et a un « atout dans sa manche. » En « doublant la mise », elle espérait probablement qu’il ne se rende pas compte de sa trahison. À la fin, le chanteur lui prédit qu’elle regrettera ses actions et qu’elle va « se coucher » (au poker, cela signifie abandonner la main pour le tour en cours).

Quand je n’avais pas lu les paroles, je trouvais cette chanson très entraînante. Je ne m’étais pas doutée que l’histoire serait aussi dramatique. Maintenant quand je l’écoute, je trouve le ton plus amer et désabusé.

5️⃣Playing With Fire ♥ Encore un titre qui m’a posée problème au niveau de la compréhension. Quand ce ne sont pas des références bibliques, c’est tout simplement à cause du vocabulaire ou des expressions que j’ai du mal à saisir de quoi il en retourne. Cela pourrait être considéré comme un défaut mais je préfère y voir une qualité. Chacun•e est libre d’interpréter la chanson à sa guise, en fonction de son vécu.

Flowers s’adresse à son père mais il est difficile de dire pourquoi il est en conflit avec lui. On comprend qu’ils ne sont pas d’accord sur un sujet mais lequel ? Peut-être est-ce la religion, peut-être est-ce le choix de carrière que Brandon a fait ? De plus, j’ai un doute avec le refrain car je ne sais pas si les paroles s’adressent à son père ou à lui-même :

Playing with fire
You know you’re gonna hurt somebody tonight
And you’re out on the wire
You know you’re playing with fire

Ou alors, ce sont peut-être les paroles que son père lui a dit. L’expression « on the wire » m’était inconnue, j’ai alors cherché en ligne et je suis tombée sur cette définition : elle désigne quelqu’un d’indécis, à la croisée des chemins. Enfin, je vous laisse lire les paroles en entier si vous le souhaitez car il y a de très beaux passages dans le second couplet (quand il parle des démons et des anges, puis tout le reste du paragraphe).

6️⃣Was It Something I Said? • Chanson entraînante avec des paroles tristes, chapitre 2 ! Las Vegas, c’est aussi le lieu où on se marie en un clin d’œil. Notre personnage ici ne verra pas son souhait exaucé puisque Valentina le quitte. La chanson a beau être dansante et pétillante, la dure réalité est bien là avec cette ligne :

Valentina met a dealer and I heard they had a baby five months ago

Flowers est très fort pour brosser une histoire en quelques phrases car la chanson commençait ainsi :

Me and Valentina went down to the chapel, but the gates were shut
I had my vows in my pocket and a gold plated ring for my honey love
We headed down Tropicana to the corner with the late night restaurant
We sat across from each other, when I looked in her eyes there was something gone

Je ne sais pas si c’est pareil pour vous, mais en lisant ça je n’ai aucun mal à visualiser la scène. Non seulement on peut bien se représenter de quoi il retourne mais on comprend aussi les implications psychologiques. Bref, on sent bien que Brandon Flowers est un fan de Bruce Springsteen, ce dernier étant connu pour s’inspirer de John Steinbeck (un auteur que j’adore, lisez La Perle !)

7️⃣Magdalena ♥ On arrive vers la fin de l’album, là où figurent mes titres favoris. C’est le jackpot chez moi dès le début de la chanson :

Please don’t tell me I can’t make it
It ain’t gonna do me any good
And please don’t offer me your modern methods
I’m fixing to carve this out of wood

Je pourrai même ne pas commenter plus que ça, vous avez l’essence de la chanson avec ces lignes. Oui, je vais faire comme ça. Note : Flowers a écrit cette chanson après avoir entendu parler d’un pèlerinage qui se fait chaque année le 4 octobre au Mexique. Les participants parcourent environs 97 km en souhaitant la guérison ou autres vœux pour leurs proches. Et en bonus, voici la version acoustique (admirez comme sa voix est stable et sonne comme la version studio, c’est fou) :

8️⃣Crossfire ♥ Ma chanson préférée ! C’est celle qui a servi de promotion à l’album et tant mieux, sinon je n’aurai jamais découvert la carrière en solo de Flowers. Après toutes les histoires romantiques qui se finissent mal dans Flamingo, on a enfin un titre au message plus positif. Certes, il évoque encore des difficultés mais il parle de les surmonter. Là, il n’y a aucun doute, cette chanson s’adresse à sa femme tandis que les précédentes évoquaient peut-être d’anciennes copines.

Je vous laisse avec mon passage préféré et le clip :

Tell the devil that he can go back from where he came
His fiery arrows drew their bead in vain
And when the hardest part is over we’ll be here
And our dreams will break the boundaries of our fears

Oui, c’est bien l’actrice Charlize Theron qui vient sauver la peau de Brandon !

9️⃣On The Floor ♥ On ne peut pas faire plus clair comme chanson, Flowers évoque ici le fait de prier. Quand la nuit tombe, que toute activité cesse, il est bon de se recueillir. Passer sa journée en revue, réfléchir à ses interactions si on s’est disputé avec quelqu’un, prendre du recul si on a vécu des situations stressantes… Si pour le chanteur il s’agit de s’adresser à Dieu, je pense qu’on le fait tous plus ou moins. Moi je préfère parler de méditation ou d’introspection. Là où je ne suis pas d’accord, c’est d’implorer le pardon à une entité. Je pense que c’est à soi-même qu’on doit s’adresser, mais bon, peut-être que c’est ce qu’il fait via cette manière détournée. Je suis partie en digression philosophique, oups.

1️⃣0️⃣Swallow It ♥ On termine avec cette chanson qui fourmille d’interprétations. Vu le titre et si vous avez l’esprit un peu retors comme moi on pense à une allusion sexuelle. Et puis en lisant les couplets, on comprend que c’est une métaphore. Ou tout simplement une manière plus ou moins polie pour Flowers de dire « Hey, rien à talquer de vos commentaires, je veux faire mon album, je vais réussir ! Allez casser de l’enthousiasme plus loin, merci. » Plus sérieusement, le message qu’on retient est qu’il ne sert à rien de courir, toute évolution se fera avec le temps. Inutile d’avoir les yeux plus gros que le ventre et de se mettre la pression.


Conclusion : Flamingo est un premier album solo où Brandon Flowers a pu tester des choses qui ne passeraient pas avec son groupe. On le découvre en tant qu’individu car il laisse de côté son image de leader des Killers. Il reste des thématiques similaires au groupe (la trahison, les ruptures amoureuses, la difficulté à grandir et faire face à la vie) mais la forte empreinte religieuse est ce qui fait la différence.

La prochaine fois, on verra en quoi il a évolué avec son second album solo The Desired Effect. En attendant, partagez-moi votre avis et dites-moi quelles chansons vous aimez le plus !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.