10 artistes ♀ pour plonger dans le hip-hop japonais #2018

Image mise en avant : clip BULMA de Elle Teresa

Encore une idée d’article qui flottait dans les airs mais que je concrétise car ce blog manque d’activité et c’est dommage. Enfin, moi je trouve ça triste et puis ça me change des articles santé que j’écris sur l’autre blog. Sans plus attendre, bonne écoute à vous et j’espère que vous trouverez au moins une chanson à votre goût !

Elle Teresa, ouuuuh, Kawaii Gang en vue !

Vous la connaissez si vous suivez mon blog, je l’aime beaucoup même si ma première réaction a été « Je ne sais pas ce que je viens d’entendre, est-ce que l’autotune et moi…? Oui, ça passe. Ok, j’adore ! » Est-ce que j’irai jusqu’à dire que sa carrière mérite plus d’attention ? Qu’il faut la compter parmi les artistes susceptibles d’avoir un impact important sur les futures générations ? Oui, alors aidez-moi à réaliser son plan de domination du monde. Merci.

Viens chiller avec NENE…

Autrefois elle officiait sous le nom de Sophiee et je ne sais pas pourquoi je le précise car même à cette époque vous ne la connaissiez pas. Bref, elle est l’une des membres du génialissime duo Yurufuwa Gang et eux aussi j’en ai déjà parlé ici. Alors c’est un autre délire que le clip pop et coloré de Elle Teresa mais j’aime bien ce côté décontracté. A savoir, les deux rappeuses se connaissent et ont déjà collaboré ensemble avec la chanson Kunoichi Money par exemple.

Awich, à une lettre près, vous ensorcelle

Que ça soit sa voix grave ou son charisme ainsi que ses longs cheveux noirs, comment ne pas tomber sous le charme de cette rappeuse et chanteuse ? Je suis assez dépitée de voir que je n’ai pas beaucoup écrit à son propos, quelle honte. Bon, il m’est arrivée de faire sa pub de temps en temps sur Twitter donc ça compense ? Bref, je vous laisse apprécier ce magnifique clip où Awich passe du bon temps et nous éblouis avec grâce.

Maria éveille les consciences avec swag

Maria bosse avec Summit et SIMI LAB et ce dernier est un crew qui se distingue par ses membres métissés (en général, afro-américain et japonais). Mais ce serait naze de ne parler de cette rappeuse qu’à cause de ses origines ! J’aime beaucoup sa manière de rapper, très posée et oldschool.

Yayoi Daimon, independent lady

Je suis tellement contente d’avoir découvert cette rappeuse il y a 2 jours ! Déjà, le clip est une tuerie sans parler des paroles (enfin les rares mots en anglais, hein, parce que le japonais j’y comprends que dalle). Rien que le My Pussy, My Choice envoie du lourd ! Elle faisait partie avant d’un groupe de J-Pop qui s’appelle Rhythmic et ça n’a rien à avoir avec ce qu’elle fait actuellement. Mais j’ai l’impression qu’elle ne faisait que danser dans ce groupe, quel gâchis…

Akkogorilla, feu follet féministe

Et grâce à Yayoi Daimon, je découvre Akkogorilla, une artiste tout aussi incroyable ! On peut entendre dans la chanson ci-dessous My Body, My Choice, on reste bien dans le même genre de message féministe, youpi ! Il y a un côté moins agressif et plus fun dans ce clip.

Rei©hi, touche-à-tout

J’ai appris son existence grâce à Long Live Idols, je te suis éternellement reconnaissante ! Son album est disponible sur Spotify et c’est à écouter de toute urgence ! Très frais, dynamique et qu’on met en replay sans problème ! Elle est devenue populaire après avoir participé à une battle de rap. En ce moment elle collabore avec la chanteuse Karin dans un style plus doux.

chelmico, la relève de HALCALI ?

C’est un duo très sympathique et qui me rappelle avec une énorme nostalgie l’âge d’or où HALCALI existait encore. Excusez-moi, je vais pleurer un instant dans mon coin la disparition de ce duo iconique, je reviens, promis. Me revoilà. A savoir : chelmico est composé de Rachel et Suzuki Mamiko. Attendez. chel-mico… OMG elles ont fait comme Haruka et Yukari de HAL-CALI !!! Pourquoi je ne le réalise que maintenant ?!

GLOSS, le trio mystérieux

Pour ne pas dire « 3 chansons, c’est tout ?? » Sérieusement, leur promotion a été un peu casse-gueule alors qu’il y a du potentiel pour en faire un groupe génial (bon, j’avoue qu’elles doivent encore bosser leur présence et leur chant/rap). Lil Domi, Kemy Doll et Sakura composent ce trio (elles sont toutes les 3 mannequins ce qui peut expliquer qu’elles mettent 150 ans à sortir de la musique). Sakura semble être la plus active du groupe car elle a 3 chansons à côté en solo ou collaboration : JAMA, Watch Mi Wine et NIGHT OUT.

AYA a.k.a. PANDA et son squad

Oui, parce que la jeune femme n’est jamais seule dans son clip et c’est cool de la voir s’amuser avec ses amies. Il y a bien des mecs mais ils moins nombreux clairement. Ses clips donnent vraiment cette idée de Girls Night Out – un concept que FEMM avait très bien exploité (et bieeeeen avant Charli XCX !).


Cet article est terminé, laissez-moi un commentaire si vous en avez envie, que je puisse savoir si vous avez fait des découvertes intéressantes ! (Oui je fais joujou avec le nouvel éditeur de texte de WordPress…)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.