33 nuances de yeehaw, chap. 3 : le classique, l’innovation et la fusion

🌬 3 sifflements dans le vent…

Toutes les bonnes choses ont une fin !

Pour le dernier chapitre de cette trilogie, on retourne aux racines avec des chansons qui respectent le code country à fond les ballons.

Et pour mon plus grand bonheur, on a droit à quelques artistes qui font leur propre sauce avec le mythe du cowboy.

Cela va d’une subtile critique de la masculinité bien virile à un véritable pavé dans la mare des genres.

… pour une dernière confrontation 🔫

Image mise en avant : Sur le tournage de The Man, Facebook officiel de The Killers

A lire en complément de cet article : Chapitre 1 et Chapitre 2

De 2017 à 2019

Nuance #22 : plus vite, Johnny !

Let’s get high~

Février 2017 • Western moderne et express sous acides, John Wayne est dans la démesure et l’assume totalement. J’avoue que je n’étais pas très emballée par cette chanson de Lady Gaga au début puis au fil du temps, j’ai changé d’avis – comme cela m’arrive souvent en musique et tant mieux. Je n’irai pas jusqu’à souhaiter comme Gaga d’avoir un vilain cowboy dans ma vie car « les mecs de la ville sont ennuyants » mais le refrain donne sacrément envie de chanter. Et admirons au passage ses chapeaux.

Nuance #23 : pleure pas, petit haricot

Danse, danse le Madison !

Mars 2017 • Je suis servie avec No More Sad Songs pour ce qui est du décor et des tenues. Le groupe Little Mix porte à merveille la panoplie des cowgirl remixée au goût du jour. On a même droit au Madison. La chanson en revanche manque un peu de hargne, pourtant la mélodie et le rap de Machine Gun Kelly ne sont pas si mal.

Nuance #24 : aussi résistant que du papier alu (et aussi brillant)

Quel homme.

Juin 2017 • Enfin, on arrive aux choses sérieuses. Enfin, non, justement, je vous invite à ne surtout pas prendre ce clip au premier degrés. J’étais moi-même assez mitigée en le voyant pour la première fois. The Man… la chanson de ralliement des macho ? Non, fort heureusement. The Killers, et en particulier le chanteur et leader Brandon Flowers, se moque généreusement des hommes, ceux qui ne croient qu’en leur sainte virilité stéréotypée. Lui-même a confié avoir puisé dans sa jeunesse passée pour interpréter ce personnage à l’écran.

Tout est exagéré et au fil de la vidéo, on voit se décomposer l’expression de cet homme, rattrapé par (au choix ou tout en même temps) sa bêtise, ses doutes, son manque de confiance et son insécurité. Pour enfoncer le clou, Flowers chante de sa voix la plus aigüe – de quoi exposer la vulnérabilité du cowboy en tenue scintillante…

Nuance #25 : il pleut des larmes

Août 2017 • Retour aux sources de la country pour Miley Cyrus avec cette très belle chanson. Qu’est-ce qui fait une bonne chanson de country ? On a les principaux ingrédients avec Younger Now même si le son reste très pop. Tout d’abord, la nostalgie qui s’en dégage. Ensuite, la présence d’un message sur la vie. Ce côté introspectif, cette maturité dans les paroles. Et enfin, une voix qui transmet bien les émotions. Et visuellement, elle nous fait un défilé de chemises toutes plus ravissantes que les autres. Yee-haw ! (Observez aussi la tentative de jeu de jambes avec guitare à la Elvis, comme l’avait tenté Lady Gaga)

Nuance #26 : Queer Las Vegas

So you wanna be a big shot~

Novembre 2017 • Il était grand temps que je parle de Dorian Electra sur ce blog. Artiste accompli.e, iel écrit, compose, crée ses propres tenues, dirige ses clips, bref, une personne admirable avec plusieurs atouts dans sa manche. Son album sort cet été, le 17 juillet.

Pour en revenir à Jackpot (bien que ses autres chansons soient tout aussi jouissives) comme d’habitude les paroles collent à un thème précis et évoquent toute sorte d’images. Après tout, c’est le crédo de Dorian Electra : jouer avec les genres, troubler son public. Quitte à faire apparaître ses parents en danseur et danseuse en tenues scintillantes (oui, les paillettes sont à la mode visiblement) !

Nuance #27 : retour aux racines

Loin de la ville déchaînée…

Juin 2018 • Voici de l’authentique musique country, celle qui se présente en toute innocence mais cache une histoire plus dramatique. Bien que le clip de I Am Mexican reste pudique, que la voix de Rick Trevino soit douce et que l’accordéon joué par le grand Flaco Jiménez nous embarque dans la nostalgie, la réalité est tout autre.

Peut-être que Trevino n’a pas été aussi direct dans ses mots que Flowers mais cela reste un engagement tout aussi important que de chanter sur cette ignoble frontière et sur la politique de Trump.

Nuance #28 : *gratte gratte la guitare*

Safe country

Juin 2018 • « Pas besoin de compliquer les choses » chante le duo Florida Georgia Line dans Simple. De quoi m’étrangler de rire vu la chanson dont je viens de parler précédemment. En effet, pas de quoi se biler quand on habite du bon côté de la frontière…

Hum. Bon, pour ne pas que leur jeter la pierre, ils ont le droit de chanter sur l’amour, les choses « simples » de la vie. De rester dans leur petit monde sécure et sans ennuis… Oh, vous savez quoi ? Je vais arrêter d’écrire car je repars sur des critiques 😉

Nuance #29 : *gratte toujours*

Safe country, part. 2

Septembre 2018 • Je préfère cette chanson à la précédente mais j’ai carrément le même avis critique et donc je n’écrirai pas plus que ça (pardon, Jake Owen). Mais Down to the Honkytonk sonne mieux je trouve.

Nuance #30 : *petit sourire en coin*

QUEER everywhere

Janvier 2019 • Premier single de Miss Benny en tant que Miss Benny. Et quel début ❤ Le chanteur avait déjà dit dans des interviews qu’il comptait produire des chansons de pop destinées aux gay. Rendezvous ne dément pas cette promesse. Qu’on soit gay ou non, ce titre est un petit bijou tout comme le clip qui défonce bien fort la binarité avec son style vestimentaire.

Nuance #31 : un peu de romance

Sa veste lui va si bien…

Mars 2019 • Dans un registre moins chaud bouillant (ou pas), Greyson Chance nous propose une très jolie chanson, bien romantique comme il faut. Yours pourrait s’écouter sans hésitation dans une voiture, la fenêtre ouverte et avec le vent qui fait le foufou dans nos cheveux. Donc, dans une voiture qui roule, bien sûr.

Nuance #32 : encore une chanson d’amour

CE CLIP EST MAGNIFIQUE

Avril 2019 • Medicine par son titre m’a fait penser à Bad Medicine de Bon Jovi. Absolument rien à voir mais je voulais l’écrire. Bref. J’ai aimé ce clip très « je veux un paquet de trucs et que ça en jette même si c’est pas super cohérent ! » Perso j’ai adhéré à cette esthétique. Jennifer Lopez n’est pas seule puisque le rappeur French Montana s’invite à partir de la 3ème minute environs.

Nuance #33 : you just gotta let him fly!

CE CLIP EST ENCORE PLUS CHOUETTE

Mai 2019 • Il y a tant de choses à dire sur Old Town Road. Lil Nas X et Billy Ray Cyrus qui font un morceau ensemble ? C’est la collaboration qu’on n’attendait pas et qui se solde pas un énorme succès. Le mélange de country et de rap ? Brillant. Le clip avec ses nombreux caméos (Chris Rock, Rico Nasty) ? L’usage de toute l’imagerie qui appartient aux cowboys ? Qui est « d’habitude » réservée aux Blancs ? Et ici c’est un jeune noir qui a le rôle principal ? HELL YEAH.

SPOILER DE TAILLE : Hollywood (et les livres d’Histoire !) a fait un whitewashing de fou concernant les cowboys. Ce sont en réalité des esclaves libérés qui ont fait le plus gros du taf pour exploiter les grandes plaines de l’Ouest américain (source : The Forgotten Black Cowboys of The Wild West)

👏🏽👏🏽 Bonus 👏🏽👏🏽

Une dernière pour la route, comme elle est sortie alors que j’avais déjà listé ce que je comptais mettre dans l’article.

Et je voulais garder « 33 nuances » car ça sonne mieux et c’est joli.

Ce que je dis n’a aucun sens et la rhubarbe en tarte c’est super bon.

Belle chemise ❤

Mai 2019 • Tove Lo ne porte pas vraiment de chemise de cowgirl mais… son collier, les petites franges sur son pull et le soleil couchant sont des signes qui ne trompent pas. En tout cas, ma cervelle a fait l’association d’idées.

He’s Gone est la chanson que j’adorerai partager à des amies si elles traversent une mauvaise passe avec leur copain. De la sororité pure et dure. (Non, je ne souhaite pas que ça se passe mal pour mes amies, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit).

La trilogie est finie !

Je ne sais pas si vous lisez jusqu’au bout, si c’est le cas, sachez que j’ai adoré les chansons de Brandon Flowers, Dorian Electra, Miss Benny, Jennifer Lopez, Greyson Chance, Tove Lo et… Old Town Road de Lil Nas X, c’est mon hymne de 2019 – pour l’instant.

Et vous ? Quels sont vos coup de cœur ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.