Aurora — K. Poznanski et K. Olos {PastelGames}

↓ Fantôme en vue ! ↓ 

  • Ceci est un article datant du 4 mai 2012. Publié à l’origine sur mon ancien blog, il s’est refait une beauté avant de débarquer ici. (En particulier cet article, je l’ai dépoussiéré à mort, pour une raison spéciale~)

  • Ancien titre → Aurora
  • Republication sur 1 personne = 1 multitude le 14 mars 2018

Vous êtes l’étranger qui débarque dans cette ville isolée. Après avoir acheté un ticket de train pour repartir de ce lieu désolé, vous constatez que le paysage a changé. Vous voilà coincé dans ce trou paumé. Priez pour que vous puissiez échapper à la mystérieuse Aurora…

Le jeu est en deux volets et appelle clairement à une suite. Mais comme le collectif/studio (?) PastelGames semble avoir bel et bien disparu, je crois que je peux mettre une croix sur ce troisième volet. Je pensais auparavant que Mateusz Skutnik avait un lien avec Aurora mais en fait ce sont deux autres personnes qui en sont les créateurs : K. Poznanski et K. Olos. Impossible de trouver plus d’informations à leur propos.

Que ceci ne vous arrête pas ! Les courtes expériences proposées par Aurora valent le détour. La première partie (sortie en novembre 2010) offre une certaine liberté de mouvement et comporte quantité d’objets qu’on peut récupérer et utiliser. Les dialogues sont simples et efficaces puisqu’ils fournissent les indices nécessaires pour savoir la marche à suivre. Certains gestes néanmoins ne seront pas évidents à deviner puisque le jeu a une logique assez étrange parfois.

Visuellement, c’est beau. Il y a un sacré travail sur l’ambiance et la sobriété sonore aide à croire à cette ville mystérieuse. J’irai même jusqu’à dire que ce jeu est contemplatif puisqu’il n’a pas recours à des effets grossiers style jumpscares pour donner des frissons. Comme je le disais plus haut, le jeu tient du visual novel ne serait-ce qu’avec l’introduction. On pense lire un western et finalement on se retrouve dans un bled à l’aura fantastique. J’aime ce mélange des genres !

Le second volet (sorti en septembre 2011) reste agréable bien qu’un peu frustrant. Les décors et les rares personnages sont intéressants mais trop peu étoffés. Le plus grand défaut est l’absence de liberté de mouvement. Le jeu nous dirige automatiquement vers les étapes suivantes, il n’y a plus le plaisir de farfouiller dans chaque recoin. Dans ce contexte, il se finit donc encore plus vite que le précédent. Mais les transitions ont été améliorées et il y a de jolies séquences.

L’histoire titille notre curiosité sans apporter d’éléments de réponses. Sans troisième partie, il ne me reste plus qu’à imaginer toute seule la vraie nature d’Aurora… À moins qu’un jour un miracle se produise et que les créateurs décident de boucler enfin ce jeu.

👉AURORA 1👈

👉👉AURORA 2👈👈

Pour éviter de gâcher la surprise, j’ai évité de mettre trop de captures d’écran. Mais si vous désirez voir un peu plus d’images tirées du jeu, allez voir ici pour Aurora 1 et pour le second volet.


Rien à voir mais je tiens un blog depuis le 14 mars 2010, clap clap clap~ 8 ans de contenu et j’espère avoir le plaisir d’écrire pendant encore longtemps. Vous venez de lire mon 80ème article sur WordPress, félicitations à vous, à nous et longue vie au partage !

2 réflexions sur “Aurora — K. Poznanski et K. Olos {PastelGames}

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.