칠집싸이다 (PSY 7TH ALBUM) — PSY

PSY - (PSY 7TH ALBUM) CD + Mini Poster(On pack) K-POP ...

Quand la YG Entertainment repousse une énième fois la sortie du nouvel album de PSY, les fans (dont je fais partie) râlent pour la forme. Parce que nous savons pertinemment que ce n’est PAS par sadisme que Papa YG nous fait attendre. Au lieu d’inonder les ondes coréennes (et Youtube) de titres qui tombent plus ou moins vite dans l’oubli (coucou, SM Entertainment), la YG préfère bien assurer ses arrières avec des chansons efficaces.

Voilà donc le nouvel album de PSY, 9 titres au total et presque autant de featurings. Les featurings, ça peut être assez casse-gueule mais PSY les gère toujours bien dans l’ensemble. Pour ce septième album nous avons droit à des têtes connues internationalement (Will.i.am et Ed Sheeran), des valeurs sûres coréennes (Dynamic Duo) et l’éternelle collaboration avec un artiste qui sort de la même compagnie parce qu’il faut bien que le succès bénéficie à tous (surtout que CL se lance enfin dans le marché américain, comme ça on est sûr que les Américains ne l’oublieront pas de sitôt).

Et qu’est-ce qu’il nous reste ?

Trois featurings étonnants : Zion. T, Xia de JYJ et Jun In Kwon. Le premier est le chouchou du public coréen en ce moment, le second fait partie du trio qui a quitté la SM Entertainment et le dernier, je n’en avais jamais entendu parler jusqu’à aujourd’hui. Après quelques petites recherches, j’apprends que Jun In Kwon est un vétéran du rock mais c’est bien la seule info que je trouve. Pourquoi une si longue présentation ? Juste pour vous montrer que l’album de PSY a une bonne stratégie : en invitant des artistes de tous horizons, il s’assure un public assez varié donc il a potentiellement plus de chance d’être écouté.

Venons-en aux chansons, on y trouvera tout ce qui a fait le succès de PSY : club-bangger, ballades et bien sûr pas mal d’électro. Autant dire que les fans de Gangnam Style trouveront leur bonheur avec Dance Jockey, DADDY, ROCKnROLLbaby et le remix de SING. Les aficionados de morceaux plus calmes apprécieront Remember You, Dream (qui ressemble beaucoup à Father) et The Day will come. Enfin, Napal Baji et Ajeossi SWAG sortent un peu du lot, entre le premier qui n’est pas sans rappeler Uptown Funk de Mark Ronson pour l’aspect groovy et le second qui reprend des gimmicks musicaux de la YG (hello, G-Dragon) et a un petit côté James Brown dans le rythme.

L’album aurait pu frôler la perfection s’il n’y avait pas eu le morceau ROCKnROLLbaby qui est bien trop répétitif et bien moins mélodique que les autres chansons (la faute à Will.i.am, il ne vaut rien sans ses potes de Black Eyed Peas).

Article publié à l’origine sur Senscritique~


Bonus :

 

Une réflexion sur “칠집싸이다 (PSY 7TH ALBUM) — PSY

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.